Superordinateurs : La Chine dépasse les Etats-Unis

La Chine compte 202 superordinateurs du Top500, les États-Unis seulement 143.

Le classement des États-Unis est le plus bas depuis que le Top500 a débuté il y a 25 ans, bien que le pays arrive toujours à la deuxième place.

Le Japon arrive troisième avec 35 superordinateurs, et l’Allemagne en quatrième position avec 20.

Selon Top500, la Chine a réussi à inverser la tendance assez rapidement. Il y a à peine six mois, les États-Unis arrivaient en tête avec 169 superordinateurs, la Chine se situant légèrement derrière avec 160.

Quelle vitesse pour un superordinateur ?

Les superordinateurs ont une capacité de traitement et une vitesse de calcul beaucoup plus importante par rapport à un ordinateur classique.

Ils sont utilisés pour diverses choses telles que les prévisions météorologique, la simulation d’armes nucléaires et même pour suivre l’activité spatiale.

Le superordinateur le plus rapide au monde, le chinois Sunway TaihuLight, peut atteindre 93 pétaflops.

C’est plus de deux fois plus que le deuxième superordinateur le plus rapide au monde – qui est également développé par les Chinois.

Les États-Unis en comparaison, arrivent à la cinquième place avec le Titan, qui a une vitesse de 17,6 pétaflops.