La stratégie de Facebook afin de lutter contre le « revenge porn »

Facebook veut vos photos de nus !

C’est tout à fait serieux, l’entreprise utilisera alors vos photos afin d’éviter que quiconque puisse les publier.
Jeudi, Facebook a clarifié la manière dont le programme fonctionne via un post publié par le responsable de la sécurité chez Facebook, Antigone Davis.

Antigone Davis a soulignée sur le blog que que la vie privée des utilisateurs était protégée. Par exemple, la Commission eSafety en Australie reçoit les soumissions des utilisateurs, puis les notifie et les envoie à Facebook. Ces personnes « n’ont pas accès à l’image réelle ».

Un «représentant spécialement formé» de l’équipe des opérations communautaires de Facebook passe en revue l’image, puis la hash. En d’autres termes, oui, un employé de Facebook examinera les photos soumises.

Sur le blog, on trouve également les témoignages de trois experts en sécurité qui ont travaillé avec Facebook.

«C’est un défi complexe et ils ont adopté une approche très réfléchie, sécurisée et sensible à la vie privée à petite échelle avec les défenseurs des victimes en première ligne», a écrit Danielle Keats Citron, professeure de droit à la Faculté de droit de l’Université du Maryland.

« C’est une mesure de protection qui peut aider à prévenir un scénario bien pire où une image est partagée plus largement. », écrit Antigone Davis.