Les processeurs Intel datant des 10 dernières années pourraient avoir un défaut de sécurité

Une faille de sécurité «fondamentale» dans les processeurs de la société Intel a été découverte.

Selon The Register, la conception des processeurs Intel pourrait laisser des logiciels malveillants lire des données protégées, et éventuellement des mots de passe.

Cette faille, qui se produit au niveau matériel, affecte tous les systèmes d’exploitation – y compris Windows, macOS et Linux.

Le rapport garde confidentiel les détails de cette faille pour des raisons de sécurité, et les développeurs travaillent actuellement sur des correctifs pour résoudre le problème.

Ces correctifs devraient ralentir considérablement la vitesse des ordinateurs, avec une baisse des performances allant de 5 à 30%.

Les correctifs pour corriger le problème sont attendus dans les prochaines semaines.